Recette SEO partie 1
Recette SEO réussi partie 1
21 octobre 2021
MK Design agence Web Toulouse
MK Design, agence web Toulouse
10 août 2022
seo-naturel

Partie 2 : les facteurs sémantiques


Pour que votre référencement ai des chances de prendre, il est nécessaire de s'assurer d'une bonne cohérence sémantique.

1 mot clef par page

Chaque page de votre site doit être optimisée pour un mot clef. Ce mot clef devra être repris dans l'url de la page, dans le titre et dans la description SEO. Il devra également être utilisé trois ou quatre fois par page en fonction de la longueur de son contenu.

L'univers sémantique

Le contenu de chaque page devra utiliser des mots clefs et expressions appartenant à l'univers sémantique du mot clef choisi pour la page. Ceci créera une cohérence rédactionnelle SEO sur laquelle les moteurs de recherche vont s'appuyer pour bien vous positionner dans leurs résultats

Longueur des contenus

pour être considérée correctement par les moteurs de recherche une page devra comporter plus de 500 mots.

Contenus dupliqués

Non seulement copier le contenu des autres site n'est pas très fairplay mais comme Google le sait il aura tendance à vous déclasser. Si vous vous inspirez de textes existants sur le web, refaites les phrases sous peine d'être sanctionné. De même il faut éviter d'avoir plusieurs contenus similaires sur plusieurs pages de votre site.

Unicité des titres en descriptions SEO

Chaque titre et chaque description de page devra être unique et comporter le mot clef choisi pour la page en question.

Pertinence du mot clef

Évitez de choisir des mots clefs trop généralistes que vous n'aurez jamais comme par exemple sécurité. Non seulement vous ne l'aurez jamais mais en plus il vous ramènerait des visiteurs trop aléatoires. Si vous faites des formations sur lé sécurité à Bordeaux, choisissez "formation sécurité Bordeaux" il sera plus facile a atteindre et vous ramènera une audience de meilleure qualité.

Attention aux mauvais choix

Certains mots clefs, bien que voulant dire la même chose sont plus tapés que d'autres. Ainsi si vous vendez des souliers noir, préférez chaussures noires comme mot clef car il est énormément plus recherché mensuellement que souliers noirs. L'important n'est pas ce que vous taperiez comme recherche mais ce que l'internaute tape lui dans les moteurs de recherche.

La sur optimisation

N'utilisez le mot clef principal de votre page qu'un nombre limité de fois. Si vous abusez ce sera contre productif car les moteurs de recherche considéreront cela comme de la sur optimisation et vous boycotteront.

La cohérence rédactionnelle

Ne rédigez pas une suite de mots clefs qui ne veulent rien dire. Non seulement ce sera désagréable pour le lecteur mais Google y verra une pratique qu'il proscrit depuis belles lurettes et vous déclassera.

Évitez les pratiques obsolètes

Fini le temps d'écrire en blanc sur fond blanc pour fourrer tous les mots clefs qui vous intéressent. Fini les backlinks qui n'ont rien à voir avec votre activité. Rien ne sert de s'inscrire sur un annuaire beauté Maroc quand on vend du mobilier de conférence ;-). Attention aux logiciels qui vous promettent mots et merveilles en se contentant d'appuyer sur un bouton. Ces pratiques sont sévèrement punies par les moteurs de recherche.

La pertinence du blog

Plutôt que de dénaturer le plaisir de la lecture d'une page bien écrite passez par un blog si vous voulez optimiser à fond un mot clef en particulier. Cela préservera les pages importantes de votre site qui n'auront peut être pas assez de contenu ou qui ne peuvent être optimisées par souci de cohérence rédactionnelle. En arrivant sur un article de votre blog via les moteurs de recherche l'internaute aura tout le loisir de cliquer sur le menu de votre site pour voir vos offres.

Longue traîne

Beaucoup de mots clés sont saisis peu de fois (ces mots clés sont spécifiques et précis donc tapés peu de fois à l’identique par des internautes). Chacun de ces mots clés génère un faible trafic, mais c’est la somme globale de toutes ces requêtes diverses qui représente environ 80 % du trafic issus des moteurs de recherche. Attention cependant aux agences de référencement qui ne voient que par la longue traîne, cela reflète souvent leur incapacité à placer de vrais mots clefs en première page des moteurs de recherche.

Veille concurrentielle

Regardez sur quels mots clefs sont placé vos concurrents pour vous faire une idée de ce que vous devez incorporer à votre stratégie SEO. Combien chaque mot clef leur rapporte de visite, sur quelles niches sémantiques ont-il joué, quelles sont leurs descriptions et leurs titres SEO.